Bienvenue du côté sombre du 41e millénaire...
 
AccueilPortailTable des rencontres. Les caractéristiques des PNJ.Tables des jets de dés, utile en plein combat !FAQS'enregistrerRechercherMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lenneä, chanoinesse ambitieuse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lenneä Aiedanïfr
Âme errante
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Date d'inscription : 16/07/2013

Feuille de personnage
Nom:
Niveau: 0
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Lenneä, chanoinesse ambitieuse...   16.07.13 14:11

Nom : Aiedanïfr
(Note : nom obtenu après son ascension au rang de chanoinesse, son vrai nom est inconnu, cette sœur est née sous X, avant d'être recueillie par le Couvent Prioris sur Terra. )
Prénom : Lenneä
(Note : une sœur Dialogus, lui donna ce nom après avoir lut un livre sur les Eldars. La signification du nom en Eldar n'est pas vraiment connue, on peut juste supposer qu'il veut dire guerrière implacable ou sorcière maudite. L'inspiration de cette sœur dialogus n'était pas des plus piétinante un nom aussi Eldar sonne assez hérétique, bien que diplomatiquement parlant les Eldars ne peuvent être accusés d'hérésie.)
Race : Humaine, Sœur de Bataille.
(Note : La rumeur dit qu'elle met les membres de Adeptus Astronomica et les pilotes de la Flotte Impériale mal à l'aise, mais aucun d'eux n'a jamais expliqué se qui les rendaient nerveux. Mais ne sont-ils sont toujours un peu à cran, a force de suivre toujours L'Astronomican dans le wrap ? C'est peut-être simplement la pureté d'une sœur de bataille qui les mettent à cran.)
Ordre : Ordre de la Sainte Rose.
(Note : la chanoinesse Selega Agna n'a rien voulut dire sur cette collège, étrange...)
Commanderie/Préceptorie : Aiedanïfr.
(Note : Se trouve être un vaisseau de l'impérium, sous le contrôle de la flotte impérial, où se trouve le ou les couvents... Un détachement de Techno-Prêtres s'y trouve aussi, faisant fonctionner la machinerie complexe du vaisseau, un contingent de la Garde Impériale s'y trouve aussi, dans le cadre du Décret de passivité, interdisant à l'Ecclésiarchie de posséder des hommes d'armes et une flotte. Je trouve que vu le nombre de sœurs de batailles, un groupe de Space Marines serait plus judicieux sur ce vaisseau, si le but était vraiment d’empêcher l'Ecclésiarchie de posséder ce vaisseau... enfin un Inquisiteur devrait mettre son nez dans cette histoire.)
Grade : Chanoinesse Commandeur, du couvent d'Aiedanïfr, commanderie de 247 sœurs. Le chiffre est croissant d'autre commanderies sont en création au sein du couvent d'Aiedanïfr. La commanderie deviendra un préceptorat d'ici peu.

(Note : sa nomination à la tête d'un Préceptorat en tant que Chanoinesse Preceptor, ne saurait tarder. Mais j'espère que la dévotion de cette femme ambitieuse soit sans faille, car donner un rang égal à celui d'un Maître de chapitre de Adeptus Astartes à une psyker potentielle avec autant d'ambition, je me demande ce qu'en pensent mes collègues Seigneurs de Terra.)

Age : 32 ans
(Note : aussi jeune et déjà une carrière aussi chargé, elle se forge un mythe parmi les fidèles de l’Empereur sans éprouvé le moindre orgueil, remarquable.)


Caractère : Lenneä est une femme pieuse, pas plus que la majorité des filles de l’Empereur mais pas moins. Elle sait plaire au peuple, tout comme à ses troupes. Elle est charismatique, meneuse d'hommes rigoureuse et rusée, ses victoires réchauffent le cœur des croyants. Elle semble toujours prévoir à l'avance se qui se passe dans son dos. Elle possède une certaine bonté, qui pourrait être un défaut, si cette bonté n'était pas assujettie à la foi. On remarque aussi que le personnage est en majorité froid et distant avec les inconnus, n'importe leur grade et leur race, elle se méfie de tout ceux qu'elle ne connait pas. Légèrement paranoïaque, peut-être... bien que ce soit plutôt de la prudence, les hérétiques se cachent partout. Elle suit le crédo impérial comme personne, bien que certaines de ses interprétations laisse dubitatifs certains seigneurs de l'Adpetus Ministorum. Elle aime une chose, autre que l’Empereur et la bataille  c'est certain, la lecture. Elle ne lit pas n'importe quoi, des livres historiques ou certains parchemins obscurs datant du Moyen-Âge technologique. Car elle recherche quelque chose, c'est certain, mais quoi, nul ne le sait... sauf peut-être les Techno-Prêtres de Mars. Car ses données génétiques et physique ont été verrouillées par le clergé de Mars, mystérieusement les haut seigneurs de Terra, soutiennent ce verrou par l'Adeptus Mechanicus.

(Note : J'ai enquête là-dessus et il semble que sa naissance ne soit pas dûe au hasard, malgré tout, rien n'a filtré jusqu’à moi et malgré mon poste à L'Adeptus Terra, je n'ai pas réussi à en savoir plus... Je ne peux qu'attendre et voir, ce que mes supérieurs mijotent.)

Physique : Lenneä est une belle jeune femme, sont corps a été sculpté par des années d'entrainement et de prière. Les différentes batailles qu'elle a mené n'ont laissé que quelques cicatrices des plus mineures, la plus visible est celle barrant son arcade sourcilière droite, lui donnant un certain charme d'après une Séraphine supérieure. Ses cheveux sont blanc, blond platine comme tous ses poils, bien qu'elle ne possède pas une pilosité très développée, voire quasi absente. Sa peau n'ayant peu l’occasion de voir la lumière des différents soleils rayonnant sur les mondes qu'elle visite est restée très pale, comme une noble de l'Adeptus Terra. La raison est très simple, sa peau est en majorité recouverte de son armure énergétique quand elle foule le sol d'une planète depuis qu'elle est devenue une Sœur. Mais bien qu'ayant le teint de peau d'une noble de l'Adeptus Terra, sa peau n'est pas aussi douce qu'une Dame de Terra, elle est musculeuse, nerveuse et rugueuse. Ses mains en sont un parfait exemple, elles possèdent des cales venant des ses longues heures d'entrainement à l'épée énergétique et au Bolter, puis à ses combats au corps à corps face à des chiens de Khorne. Elle reste jolie, mais est loin de l'idéal féminin de la population masculine de l'Empire. Mais cela n'a peu d'importance, elle a épousé l’Empereur, il y a bien longtemps et comme ses sœurs a renoncé au plaisir décadent de la chair, préférant de loin les joies de la foi et de la bataille. Mais il est certain qu'elle n'a pas oublié le pouvoir de la beauté sur l'esprit faible des hommes, l'utilisant souvent pour arriver à ses fins. Et il semble que lié à sa dévotion et à son charisme, son physique de guerrière angélique a plié à sa volonté plus d'un homme et femme de l'empire. Une femme de pouvoir et de mystère voilà, à quoi elle ressemble. Mais une chose est sûr, elle est née sur Terra et possède le physique des seigneurs et un potentiel psychique remarquable. Son esprit ne pliera pas alors que son corps sera depuis longtemps brisé, cette femme mérite sont titre de fille de l’Empereur.

(Note : Bon, c'est vrai qu'elle est pas mal, pour une guerrière, mais je trouve que son physique à quelque chose d’irréel, comment peut-on sembler si juvénile alors que l'on a affronté des démons du Warp, alors qu'en plus elle est une psyker, non les seigneurs de l'Inquisition devraient vérifier un peu cette femme, qu'ils sachent si oui ou non elle est un danger pour l'empire et une porte sur le Warp ! Leur silence est douteux, que cachent-ils encore... j'en ai parlé à un ami, il m'a répondu que son cas demande réflexion... puis m'a débité son discours de Seigneur Inquisiteur, je crois qu'il est troublé que je m'intéresse aussi à cette chanoinesse, car finalement un seigneur de Terra ne devrait pas avoir d'autre inquiétude, qu'une femme dévouée à l’Empereur ? Je sais mais tout personne à l’assertion fulgurante peut être une menace à l'Empire, le rôle de chacun est de servir l’Empereur, pas de gravir les échelons vers lui...)

Histoire :

Chapitre I : Naissance.


La naissance de Lenneä, débuta deux ans avant qu'elle vienne au monde. Sur Mars plusieurs techno-prêtres réunis dans une salle sombre d'un temple de Mars, discutaient âprement. Le sujet de leur réunion était les dysfonctionnements du Trône d'or de l’Empereur, et de l’Empereur lui-même. La réunion fut entourée du plus grand secret, puis verrouillée à tous les points hiérarchiques de l'Impérium, personne ne devrait savoir ce qui avait été décidé et personne ne révélera ce qui se déroula ensuite.

Quoi, qu'il en soit la suite de l’histoire, se poursuit dans une maternité de Terra, une femme, une secrétaire de l'administration locale de Terra accouche d'un enfant, une fille. Elle nait sous X, la mère abandonne l'enfant, n'ayant pas le temps de s'en occuper préférant servir l’Administration de l'Impérium, elle ne le regarde même pas. L'enfant est placé dans un berceau et après sa première nuit, elle meurt, mais aucun avis de décès n'est signé, le techno-prêtre en charge du service des prématurés, remplace l'enfant par une autre fillette. Un bébé anonyme par un autre bébé anonyme, personne ne verra la différence, l'Impérium est fait comme cela, les âmes sont toutes égales devant l’Empereur.

Le bébé fut rapidement sevré, les machines furent promptes et efficaces. Puis elle fut conduit à la crèche de la Schola Progenium, là une Sœur Dialogus en charge des inscriptions, lui donna son nom à la place de sa "mère", la sœur en question lisait un livre sur les Eldars, "Comment connaitre les pirates Eldars, Diplomatie et Combats.", par ennui elle donna le nom de Lenneä a cette enfant venue de nul part, comme beaucoup d'autre orphelines atterrissant à la Schola Progenium. Lenneä fut mise sous la surveillance d'une nourrice qui faisait bien son boulot, attachante et efficace, elle était la meilleur de Terra, selon sa supérieur... Quoi qu'il en soit Lenneä grandit rapidement et développa un esprit curieux, vif et dominateur vis à vis des autres enfants, une vraie petite chef. Elle arriva rapidement à apprendre à lire et à écrire, puis a comptée,  eut quelques déboires pour apprendre les hymnes de l'Impérium et les cantiques. Mais par force de caractère réussit à relever son niveau. La foi envahit progressivement son esprit, son imaginaire fut peuplé des héros de l'Impérium et elles rêvait de devenir une sainte vivante, une Seigneur inquisitrice ou tout autre personnage de légende. L’Empereur l'intriguait beaucoup et elle priait tout les nuits pour avoir l'honneur de le voir, ou au moins son palais, pas Terra car elle la voyait tout les jours sous ses petits pieds d'enfant...

Mon son enfance dévote, fut rapidement transformée, quand elle fut envoyée dans l'Ordre de la Rose Sacrée pour y subir le noviciat ayant pour but de la conduire au rang de Sœur de bataille, fer de lance des Ordres Militants, la force la plus pieuse de l’Impérium. Le Noviciat pour Lenneä fut une expérience douloureuse, la sœur instructrice menait ses novices à la baguette, le rythme des prières et des entrainements n'étaient interrompu seulement par des cours de stratégie militaire et des manœuvres dans plusieurs mondes différents. Le premier voyage à bord d'un vaisseau de la flotte Impériale secoua pas mal Lenneä. Elle crut entendre l’Empereur alors qu'ils étaient dans le Warp. Mais croyant juste à une vision due à sa grande foi et à la peur que suscite le warp dans son jeune esprit, elle n'en parla pas et l'oublia rapidement. Les manœuvres sur la planète désolée furent sa première expérience de combat, car le combat bien que non-mortel était intense et non sans danger. Plusieurs novices eurent leur premières cicatrices, certaine même leur première amputation, Lenneä s'en sortit sans trop de mal, mais sans aucune cicatrices. Elle avait reçut le commandement d'un détachement de novice Retributor, armée de Bolter Lourd d'entrainement, elle avait choisit avec minutie ses cibles et menait sans trop de perte son détachement, elles avaient malgré tout gouté au joie de l'assaut. Le déroulement de l'entrainement, avait aussi forgé la foi de Lenneä, elles combattaient pour l’Empereur et l’Empereur était présent avec elles pour juger leurs efforts. Lenneä avait commencé à changer de la novice éreintée sous les leçons de son instructrice, elle était devenue la novice la plus prometteuse et qui aidait ses sœurs à purifier leur corps comme leur âme. L'instructrice en parla même à la chanoinesse du noviciat qui invita Lenneä dans son bureau pour un entretien privé. Lenneä fut admirative d'être en présence de la chanoinesse Sofia, une femme qui avait mené une campagne contre les démons du Warp et avait sauvé une planète de la corruption en détruisant un psyker devenue une porte démoniaque. Elle avait lutté vaillamment et, bien que officiellement personne ne l'avait dit, soufflé la victoire aux Chevaliers Gris, mais pour l'Ordre de la Rose Sacrée, le combat contre les démons était devenu un train particulier de l'Ordre, depuis la Guerre de Piété en 835.M41, où la chanoinesse Sariah à récupéré des reliques sacrée avant l'anéantissement du monde de piété par une flotte de chevalier gris. La chanoinesse lança la discutions :

"Novice Lenneä, j'ai vu votre évolution, ces dernière années. Vous avez une foi remarquable en l’Empereur, un bon sens de la stratégie. Mais en arrivant ici, vous n’étiez pas la plus pieuse de nos novices. Je me demande juste ce qui vous a fait si rapidement évoluer, Novice ?"

Lenneä regarda la chanoinesse, un peu intriguée, mais lui répondit honnêtement :

"Savoir enfin ce que je peux faire pour l’Empereur."

"Ah, servir l’Empereur, ou vous vous réjouissez seulement des combats, Novice ?"

Lenneä voyait se que voulait dire sa supérieure: adorer Khorne. C'est vrai que combattre à été un déclic pour elle, mais c'était plus utiliser sa cervelle pour trouver la meilleur stratégie que combattre réellement. Elle lui répondit donc :

"Non, le combat ne me fait pas plaisir, mais je sais que nous devons nous sacrifier pour l'Empereur mais pas mourir inutilement. Et savoir que nous l'honorons, tout en le défendant, me remplit de béatitude."

La chanoinesse sourit, mais elle n'avait pas fini avec cette novice. Beaucoup de choses étaient chez cette "enfant" suspectes, mais elle reconnaissait qu'elle était pieuse et pas sans bonne volonté. En outre, bien qu'elle ne le dirait pas, elle était brillante et efficace, mais rien ne sert d'attiser l'Orgueil chez une âme comme celle de cette novice. Non, elle devait en savoir plus et voir se qui ce cachait au plus profond de son âme. La chanoinesse se leva puis en prenant une théière, elle demanda pour détendre l'atmosphère :

"Mon enfant, que diriez vous d'une tasse de thé vert de Bellis... il est très parfumé et idéal pour se détendre."

Lenneä regarda la chanoinesse, puis la théière. N'en croyant pas ses yeux, cette femme qui avait battu des démons du Warp, se servait elle-même le thé. Et elle lui en proposait, Lenneä ne donna que la seule réponse possible :

"Oui, volontiers chanoinesse..."

Lenneä regarda donc la chanoinesse lui servir une tasse de thé, puis s'en servir une aussi. Elle y trempa les lèvres et en observant Lenneä, lui fit un léger geste pour l'inviter à boire elle-aussi. Lenneä l’imita donc et après deux gorgés les questions reprirent :

"Novice, on m'a dit que tu rêvé de voir l'Empereur sur son trône d'or, sais-tu pourquoi tu rêves de cela ? "

Lenneä qui allait avalé une nouvelle gorgé de thé, se figea, elle ne savait pas quoi répondre et fut surprit que cette femme sache ce qu'elle n'avait dit à personne. Puis elle regarda la chanoinesse et lui répondit :

"Je sens que si je vois l'Empereur, je pourrais enfin voir la vérité. Comme dans un sermon de Sebastian Thor, la vérité sera révélée quand la fille verra le père. Et il eu raison quand Sainte Dominica entra dans la salle du trône et vit l’Empereur, la folie de Vandire lui fut révélée."

La chanoinesse haussa un sourcil, ne dit rein et laissa le silence s’installer entre elles, puis lui demanda en finissant sa tasse :

"Et quelle vérité veux tu voir novice ?"

Lenneä regardant la chanoinesse de son regard métallique, lui répondit :

"Je ne sais pas, c'est là juste comme un rêve, comme une intuition... je sais juste que plus je lis les psaumes de l'Impérium plus je sens que c'est une chose que je dois faire..."

La chanoinesse ne rajouta qu'un laconique : "Je vois " et l'entretien se termina, pendant plusieurs mois Lenneä s'attendait à un punition, mais rien n'arriva, elle ne revit pas cette chanoinesse. Mais elle fut surveillér plus intensément et son entrainement devient plus poussé, autant sur le plan mental que physique et elle assista à plusieurs autres manœuvres grandeur nature. Ses progrès devenaient de plus en plus impressionnants, à l'âge de 17 ans, elle fut jugée apte à devenir une sœur. Elle était d'un an en avance sur la majorité des novices qui ne devenait sœurs qu'a 18 ans, voir 20 ans pour certaines....

Lenneä avait bien changé et son esprit aussi, une semaine avant l'épreuve finale, chaque future sœur avait deux jours libres à passé hors du couvent, une épreuve cachée dans cette fausse offre de liberté. Car certaine Sœurs ne revenaient pas, et le plus souvent des culturistes de Parque ramenaient leur corps dans des états pas bien grandioses, le plus souvent mortes, d'autre folles, violées... pour certaines perverties par le chaos ou l'hérésie. C'était un test en lui même pour voir si ces novices pouvaient vraiment résister au mondes extérieur. Mais dans la majorité des cas, la plupart qui avaient accompagné une sœur ou une sœurs supérieur pour des commandes à l'extérieur du couvent dans leurs dernières années de noviciat savaient se débrouiller seules en ville. Lenneä elle avait prévu autre chose, aller voir le palais de l'Empereur, chose pas si inhabituelle que ça pour des sœurs habitants sur Terra. Lenneä avait donc réussit à accumuler assez d'argent pour son entreprise, mais après cela, elle avait aussi prévu un plan pour s’infiltrer dans le palais voire vers la salle du trône.

Son voyage vers le palais impérial bien que coûteux et long, fut rapidement expédié. L'arrivée au palais fut un peu plus mouvementé, le nombre de pèlerin en transe et ses futures sœurs qui avaient aussi fait le voyage avec elle, qui étaient dans un état de béatitude ne l'arrangea pas vraiment. Mais elle réussit à les convaincre de se rapprocher du palais. Les gardes du palais impérial, en voyant que c'était des novices de l'Adeptus Sororitas les laissèrent s’approcher au-delà du périmètre autorisé pour les touristes....

Lenneä attendait, un moment opportun pour s’infiltrer dans le palais... les heures passaient juste au moment, ou un convoi de Techno-prêtres fendit la foule, elle se glissa dans le cortège de manière habile, se glissant sous un des palanquins transportant surement une autorité du clergé de Mars. Elle réussit à s'infiltrer dans le palais. C'était déjà pour elle, un exploit, elle voyait le palais impérial de l'intérieur. Là, elle se laissa tranquillement tomber et sortit de la file d’employés impériaux qui s’occupaient de diverses tâches au plais impérial. Lenneä se cacha dans une pièce, un bureau qui semblait vide à priori, puis attendit la nuit. Longuement, elle crut qu'a un moment, elle était découverte, quand des gardes fouillèrent le bureau où elle s'était cachée, mais finalement leur officier les rappela avant qu'ils ne la trouvent. Elle soupira, c'était moins une, elle aurait dû penser que chaque soir, des patrouilles inspectaient le palais à la recherche de retardataires ou d'espions, c'était malgré tout l'Adeptus Custodes, l'élite de l'élite, la garde personnelle de l'Empereur. Lenneä sortit de sa cachette, elle déambula un moment dans les salles et les couloirs du palais, avant de trouver un grand hall et une grande porte, elle était gardée par une dizaine de membres de la garde prétorienne de l’Empereur. Elle soupira, jamais elle ne pourrait passer. Mais soudain, venant d'un couloir adjacent, un officier de la garde, peut-être leur chef, vint et donna des ordres, il avait la même voix que l'officier qui avait rappelé les gardes qui avaient failli la découvrir plus tôt dans la soirée. Et à la grande surprise de Lenneä tous les gardes disparurent en rang derrière l'officier. Lenneä, surprise, mit un moment avant de sortir de son couvert derrière une colonne. Mais elle fini par avancer vers la porte de la salle du trône. Quand elle l’effleura prudente craignant un piège, la porte s'ouvrit. Elle y entra, la porte se ferma derrière elle. La suite, elle vit finalement l’Empereur et a partir de là, sut enfin se qu'elle devait faire de sa vie...

Elle sortit de la salle du trône, alors que une nouvelle fois les gardes quittaient leur poste, elle fut même sûre que leur officier l'avait vue, mais alors pourquoi l'avait-il laissée partir, enfin, elle savait pourquoi maintenant, l'Empereur veillait sur elle. Lenneä rentra rapidement au noviciat de l'ordre de la Rose Sacrée et fut en forme pour l’ultime épreuve. Qu'elle réussit haut la main, elle fut enfin promue au rang de sœur, devenant l'égale de ses ainées et pouvant enfin faire taire l'hérésie dans l'impérium et rependre la foi en l'Empereur. Elle devint une sœur Retributor, sa maitrise du Bolter lourd et la précision de ses tirs en faisait une sœur appréciée et efficace pendant les différents conflits où elle combattit. Ces premiers conflits n'étaient pas vraiment des guerres, c'était des chasses aux hérétiques, des massacres de rebelles. Elle avait plus l’impression de travailler pour l'Adeptus Arbites, les Repressor qui les accompagnaient pendant ses conflits confirmaient un peu ce sentiment à plusieurs autres sœurs, mais chasser les hérétiques c'était ce que les sœurs faisaient le mieux. Et plusieurs planètes fut purifiées par la Sainte Trinité, Bolter, Lance-flammes, Fuseur. Lenneä ne mit peu de temps à devenir une sœur supérieure et commander sa propre escouade de Retributor. A partir de là, elle fut envoyée avec sa chanoinesse dans le couvent de la planète Carkorias, Segmentum Tempestus, secteur Cariso. Une planète civilisée, à la limite de la planète Ruche. Elle tourne autour du soleil Cariso et possédait le monde interdit de Ezartoth.

Chapitre II : Ezartoth.


Sa vie sur Carkosrias, fut plus calme, ayant maintenant la charge d'une escouade, elle connut les joies du commandement, malgré tout, elle effectuait quelques missions, principalement d'escorte pour des personnages de l'Adpetus Ministorum, la plupart de ses missions se passèrent sans trop de problèmes, une ou deux fois, elle eut des pertes, une embuscade de fanatiques d'une secte hérétique avait réussit à piéger son escouade et leur protégé. Lenneä n'avait sauvé la situation qu'a un coup d'épée énergétique miraculeux dans un blindé. Mais elle avait perdue deux de ses sœurs. Elle se jura à partir de là, de s’entraîner aussi durement à l'épée énergétique que si elle n'avait pas d'autre âme que cette épée. Sa carrière évolua, le jour où elle rentra victorieuse d'une mission, elle avait récupéré sur un monde aux mains des tau, une relique importante pour le clergé de Mars. La mission avait été réussie sans aucune perte dans son équipe et sans que les Tau s'aperçoivent de rien, pourquoi son escouade était chargée de cette mission, leur Bolter lourd avait l'avantage de tirer à grande distance sur les Tau, permettant d’abattre les cibles à longe portée. Au vu de son succès, qui chez les Tau fut assez mystérieux et un peu rageant d’apprendre que des agents humains avait franchi leur sécurité et récupéré leur relique, alors que les savants Tau n'avaient pas encore eu l'occasion de percer le fonctionnement de l'appareil...

Quoi, qu'il en soit, Lenneä fut nommée Céleste supérieurs, elle eu de nouvelle sœurs sous ses ordres, des sœurs qui comme elle avait réussit nombre de missions et servi avec honneur l'impérium et mérité l'honneur de servir leur chanoinesse, elles étaient l'élite du couvent de Carkosrias. En étant des Célestes les missions que se vit attribuer Lenneä furent pour la plupart des missions commando pour le compte de l’Inquisition, tuer des Psykers ayant perdu leur contrôle, avant qu'il ne relâchent des démons. Le plus souvent leur cible avait déjà relâché des démons, mais pas suffisamment pour arrêter Lenneä et son équipe surtout quand elles étaient accompagné d'un ou d'une inquisitrice. Les victoires s'enchaînaient, les missions étaient souvent des réussites, sauf deux fois où Lenneä arriva trop tard et la planète qui portait le psyker déviant fut nettoyée par les Chevaliers Gris. Lenneä en éprouva une certaine rancœur, la lenteur de l'administration et de la hiérarchie provoquait plus qu'elle ne le pensait des drames comme cela. Mais un jour la chanoinesse reçut un ordre de leur supérieur sur Terra. L'ordre sacrée de la Rose voulait que le couvent secondaire de Carkosrias déploie ses troupes sur la planète proche de Sinuta, une planète usine en proie à une rébellion. Il semblait que la Garde impériale envoyée sur place a subit plusieurs désertions en faveur du camp hérétique. La chanoinesse partit donc avec toutes les sœurs du couvent ou presque, Lenneä partit avec elle, pour mater cette rébellion hérétique.

Quand elles arrivèrent sur Sinuta, la guerre était partout et aucun des deux camps n'avaient l'avantage, elles renversèrent rapidement la situation, les soldats de la garde impérial, des régiments Cadiens, Vostroyens étaient galvanisés par leur arrivée, autant dire que la guerre sur Sinuta, allait se finir rapidement. Se qui fut assez vrai, surtout quand un chapitre de Raven Guard venant de leur monde chapitral, Delivrance. Ce fut un coup de massue pour les hérétiques, autant dire que dés que le premiers space marins rejoint-y au combat les sœurs de batailles et les Cadiens et Vostroyens, la guerre fut finit. Pourquoi autant de force déployait pour si peu, juste une rébellion sur une planète usine éloigné, il n'y avait aucune raison à cela et bien que la question fut émise, elle se perdit dans les méandres de l'Adpetus Administratum comme beaucoup d'autre. Lenneä avait subit quelques blessures pendant cette guerre mais rien de bien grave, son unité n'avait perdu qu'un membre, la céleste Fiona, morte alors que sont armure énergétique venait de la lâché pendant un tire de barrage. L'Empereur avait du vouloir la ramenait au prés de lui plus rapidement que ces autres sœurs.  

C'est donc avec peu de perte que le couvant secondaire de l'Ordre de la Rose sacrée entamée leur retour sur le monde de Carkosrias. Mais quand le vaisseau de la flotte impérial arriva en orbite autour de Carkosrias se fut pour découvrir un monde ravagé, broyait, anéantie. Les coupables n'étaient pas bien loin, une flotte de space marine du chaos était en orbite autour du monde interdit tout proche d'Ezartoth. La chanoinesse décida d’aller vengé le monde pieu de Carjosrias et de mettre un terme au agissement de ses Traitres. La flotte les transportant arrivât rapidement au contact avec celle ennemie, mais les sœurs de bataille n'attendit pas le résolution du combat spatial, des séraphines furent envoyer vers la planète pour dégagé une zone de débarquement plus ou moins sûr à 1 km d'une ville en ruine où les forces du chaos s'était regroupé comme s'ils recherchaient quelque chose...

Le débarquement se fit rapidement, au loin le combat des séraphines contre des groupes d'éclaireurs, s’entendait, les Dominions qui furent les premières à sortir des vaisseaux, s'élança pour prêté mains forte aux séraphines. Lennea descendit en même temps que la chanoinesse et l'escouade de sœur Repentir. Elle survit le plan de bataille que la chanoinesse avait instauré, avec son escouade et deux Immolators une devant eux, un derrière eux. Lenneä devait prendre le flanc gauche de l'ennemie en rentrant par les ruines d'une forteresse situé en bordure de la ville antique. Leur déplacement se fit difficilement le terrain était très torturé, et de multiple ruine leur bloqué le chemin. Mais une de ses ruines servit à un groupe d'éclaireur adverse de leur tendre une embuscade, le combat fut très serré, mais les Immolators réussirent à délogé les spaces marins du chaos. Lenneä avait perdue deux de ses sœurs et l'un des Immolators étaient bien amoché. Mais elles continuèrent leur avancé, arrivaient devant une forteresse cubique, d'une taille imposante malgré l'usure du temps qui avait patiné le métal mais sans l'avoir détérioré, la porte de la forteresse était intacte sauf qu'elle semblait figé à mi-hauteur comme par caprice du destin. Leur groupe s'engouffra dans l'entrée, qui bien qu'à moitié ouverte, était encore assez grand pour laissé passé les Immolators, les portes étaient semblent-ils faite pour des Titans ou des machines encore plus grande.

Le groupe de Lenneä avança dans la forteresse l'endroit était étrange, Lenneä avait l'impression de l'avoir déjà vu quelque part. Pourtant l'endroit n'était nullement de nature Impérial, mais pourtant on avait bien l'impression qu'il avait été construit par humain, mais comme beaucoup de chose du moyenne age technologique, les structures construites semblaient toujours étrange comme si l'humanité était une autre race. Aucun soldat du chaos les attaquants alors qu'elles passaient dans la forteresse, la porte de l'autre côté était fermée. Les sœurs et Lenneä cherchèrent le mécanisme d'ouverture.  Lenneä le trouva un peu par hasard, si c'était du hasard. Elle comprit rapidement comment la commande fonctionné et ouvrit la porte. Elles purent enfin continuait leur contournement.

Le bruit des combats s’intensifièrent, Lenneä déploya son groupe en ligne, prés à engagé le combat. Elle se jeta rapidement dans la mêlé, car la bataille avait prit une tournure assez confuse, pourtant le nombre de victime était aussi important d'un coté comme de l'autre. Pendant cette mêlé, Lenneä ne compta pas ses victimes, au corps à corps son épée énergétique et sa compétence à l'épée était supérieur à celle d'autre Célestes. Elle réussit en combattant plusieurs berserk de Khrome pour arrivé au centre de la bataille devant la porte d'un temple et vu sa Chanoinesse combattre le chef des spaces marines du chaos. Lenneä tranchait, tirait, esquivait, parait, évitait, priait, la bataille était sanglante, mais alors que Lenneä commença à souffler le nombre d’ennemie, c'était réduit et le nombre de sœur de batailles étaient toujours important, il faut dire que les spaces marines du chaos avait affronté le régiment de garde impériaux stationné sur Carkosrias et avait été surprit en plusieurs groupes par les sœurs de bataille, alors qu'ils menaient des recherchent dans les ruines de cette cité.

Mais malheureusement le chef qui menait ses hommes corrompu par le chaos, devenait de plus en plus fort, alors que le sang des sœurs et de ses soldats noyait les antiques pavés métallique de cette cité. Dans un flux d'énergie chaotique, sa puissance se décupla et il décapita d'un coup implacable la tête de la chanoinesse, Lenneä fut au première loge pour assisté à ce spectacle, un cri d'horreur se bloqua dans sa gorge. Dans un élan de rage et se précipita sur le monstre qui avait tué sa bien aimé supérieur, mais par se geste, cette homme avait plut à son dieu du chaos, le sang avait coulait à flot depuis Carkosrias à cette planète, de plus ses hommes avaient capturés des psykers sur Carkosrias et par leur ruse, commencé à brisé leur esprit à les transformé en portail. Des Sanguinaires de Khorne commençait déjà à en sortir. Le flux du chaos changé se fidèle en prince démon, lentement l'homme qui s'appelait dans une autre vie Marisum, changé, il avait plu à son dieu, et sa récompense était au delà de ses espérances. Mais soudain, il se rappela la raison de sa présence, ici.
C'est à se moment que l'épée énergétique de Lenneä décida de transpercé le corps de celui qui s'appelait Marisum, mais c'était trop tard, le prince démon devant cette désagréable sensation de résistance à son éveil, projeta Lenneä au loin d'un simple coup de paume.

Lenneä fila dans le cieux, pour atterrir sur un tas de grava pour sa plus grand frayeur, elle s'y enfonça pour finir ensevelie. Mais elle n'était pas morte pour autant, sous l’éblouit un couloir en ruine, taillé dans la roche et recouvert d'un enduis métallique, elle se demandait où elle était arrivée, mais partant du principe que c'était le seul chemin qui pourrait la sortir de là, elle y avança. Elle se retrouva rapidement dans un dédale de couloir, tous plus identique les uns que les autres, ils y avaient des portes de temps en temps, mais elles ne donnaient que sur de mystérieuses pièce vide remplit de tas de poussière et d'étagère oxydé, tout autant que certaine porte, le métal était très vieux.  

Elle arriva pourtant rapidement à un escalier, il descendait, c'était malheureusement le seul passage. Elle descendit finalement les marches une à une prudente, l’ennemie pouvait toujours rodait ici. Et elle n'oublia pas ce qu'elle avait vu derrière le prince-démon nouvellement crée, des démons. Les spaces marines corrompus avaient amenait des démons sur ce monde, ils devaient cherchent quelque chose d'important pour que leur dieux du chaos eux même, envoi leur légion les épaulé. Lenneä décida de trouvait ce qu'ils cherchaient avait eux, bien décidé à les combattre de tout ses force. En décida cela, elle s’aperçut qu'elle n'avait plus que son épée énergétique comme arme, son pistolet à plasma avait du tombé pendant son vol plané. Elle soupira de dépit, sa situation était pas brillante, mais elle avait la foi. Lenneä continua son inspection de ses ruine à la recherche d'une sortie, bien qu'ayant descendit d'un niveau, l'endroit se ressemblait comme deux goutes d'eau à ce qu'elle avait vu au niveau supérieur, cela reprenait seulement dans l'autre sens apparemment.

Lenneä fini donc par revenir sur ses pas, mais à un niveau en dessous. Et elle arriva dans une grande salle possédant un mur complétement écroulé, ce qui ressemblait à une façade et était surement la porte principale d'un édifice religieux ou funéraire. Elle y descendit et aperçut deux chemins qui s'offraient, l'un en face d'elle, semblait donnait sur un couloir identique à celui d'où elle venait. L'autre chemin, en face des ruines de la porte principale, possédant deux portes massives entre-ouverte. Lenneä se dirigea vers ce couloir en face d'elle, descendant avec précaution un tas de débris, elle s'arrêta soudain, quand elle aperçut une chose rouge sortant du couloir vers lequel, elle se dirigeait. La chose rouge possédé deux cornes noires sur la tête et une épée dans une main, d'un acier torturé, elle pointa une longue langue pointue dans sa direction. Lenneä grinça des dents, son épée dans les mains, elle se prépara au pire, la créature qui lui fessait face était un démon, à n'en pas douté. Elle le vit rapidement la chargeait, Lenneä n'ayant plus que son épée énergétique priât, combattit le monstre. Le combat fut des plus rude, mais elle réussit par une passe d'arme décisif à le vaincre, malheureusement d'autre arrivait de nouveau dans sa direction. Alors que le premier démon disparaissait, d'une "mort", temporaire. Lenneä para les attaques de trois nouveaux démons, elle priait toujours et dans l'énergie de sa foi en l’Empereur réussit à tenir contre la vingtaine de sanguinaire de Khorme qui l'attaquèrent. Elle commença à soufflé, son armure énergétique commençait à montrer des signes de fatigue, elle baissa sa protection au minimum, espèrent prolongé son espérance de vie, malgré tout elle savait que dans se cas, l'armure ne la protégerait que des coups les plus violent. Elle soupira, puis voyant traversaient le couloirs d'où venait la vingtaine de démon qu'elle avait battue, plusieurs monstres à l'aspect de chien rouge, ainsi que deux démons identique à tout à l'heure, mais monté sur de sorte de gros rhinocéros grisâtre.

Lenneä décida que ce chemin était légèrement une mauvaise idée et sans demandait son reste, s'engagea dans l'interstice entre les deux portes massives fessant face aux ruines de la façade principale de se bâtiment. Elle courut et perçut le choc d'un des chiens démoniaques, puis deux énormes masses se heurté les portes, les monstres grisâtres des démons avait bien secoué l'obstacle, fessant tombé de la poussière et des débris dans le couloirs en marbre où se trouvait Lenneä. Elle continua à courir, jusqu'au moment ou elle arrivant devant un escalier, elle le descendit. Arrivait en bas, Lenneä s'arrêta, un nouveau deux bruits sourdes lui parvient, suivit par la galopade de plusieurs canins géants. Les démons avaient élargit suffisamment le passage pour que ces chiens chaotiques puissent passaient dans l’interstice entre les deux portes. Lenneä apercevant, une lourde porte en-face d'elle, l'endroit était il lui semblait en meilleur état presque comme neuf, si ce n'était la poussière. Elle s'élança vers cette porte, puis la tirant vers elle, l'ouvrit, elle donnait sur une immense salle, une crypte de marbre, d'or et de diamant. Elle était magnifique et à se qu'elle voyait daté d'avant l'Impérium, peut-être même avant le moyenne age technologique. Elle n’eut pas plus le temps d'admirée l'architecture de la pièce, que des chiens démons entra dans la pièce. Lenneä se jeta sur la porte, pour la refermée, un démon la voyant se jeta sur elle tout griffe dehors. Les griffes du chien, se planta dans son armure et égratigna même sa peau. Elle hurla, mais avec son élan et son poids le chien referma la porte sur un de ses semblable, lui écrasant la porte assez massive sur son crane. Lenneä écrasé sur la porte, ne réussit à se dégagé de l'emprise du démon, quand lui donnant plusieurs coups à l'aveugle avec son épée énergétique.

Enfin libre, elle se retourna, donnant un coup d'épée dans la commande de la porte, la verrouilla définitivement, puis s'élança sur les chiens, le combats, fut conçut, Lenneä survécu, par miracle. Elle s'écroula au sol, ruisselant de sang, elle reprenait difficilement son souffle, et posant son paquetage prés d'elle commença à cherche son kits de secours, la trouva, elle la vida presque de son contenue, cria plusieurs fois, de douleur, quand elle devait enlevé une griffe ou un crocs plantait en elle. Plusieurs bruit à l'extérieur de la porte qu'elle avait verrouillé, aurait du l’inquiété, mais dans son état, elle s'assoupit s'en y pensait. Quand elle se réveilla, un bruit horrible de métal et de pierre déchiqueté, avait résonnait dans la salle. Les deux portes monumentales devaient avoir cédé à un démon imposant, le temps était contre elle. Rangeant ses affaires et se levant, elle se mit à recherchait rapidement une sortie, mais la salle n'avait qu'une porte celle qu'elle avait verrouillé définitivement, en face de celle-ci une grande fresque représenté un couple chevauchant des chevaux, et franchissant de porte donnant sur des paysages différents, il y avait aussi plusieurs combat, et d'étrange scène où une sphère noire invoqué par une épée terrassé des ennemies. Lenneä voyait qu'il y avait aussi une légende, mais la langue lui était inconnue, mais malgré tout certain passage lui semblait familier.

Au milieu de la pièce trônaient deux tombes, Lenneä reconnue aux statues en bas relief gravé sur les couvercles des sarcophages en métal, le couple représenté sur la fresque. Par curiosité et par instinct, elle ouvrit les tombes, elles étaient vide de tout cadavre, mais dans celui de l'homme un drôle de collier, formé par une chaine et une sphère blanche qui luisait, Lenneä sentait que la sphère devait être une sorte de  Traceur psy, car il s’affolait en direction des démons et encore plus vers l'endroit, où Lenneä supposé que devait se trouvé les portails menant au wrap. Dans le cercueil de la femme, se trouvait une épée à la garde doré, représentant un dragon... Le fourreau semblait étrange, mais elle prit les deux objets, puis se tourna vers la porte de la salle, qui commencée à bougeait, une masse horrible devait commencée à l’éventré. Lenneä ne mit pas longtemps à voir, le type de démon qui déchirait ce métal comme du papier, enfin malgré l'age de l'endroit, il résisté assez fortement à l'assaut des démons, Lenneä était sur que aucun matériaux de l'Empire actuellement pouvait aussi bien résisté à l’attaque de démon, sauf peut-être le palais impériale. Puis le sol trembla et s'écrasant au sol, lâchant sur le coup son épée énergétique, Lenneä vit la porte cédé et une puis deux, puis trois immenses têtes de chien démoniaque rouge sortit de l'embrasure de la porte, enfin de la faille faite par la créature dans la porte. Un Karanak, Lenneä le vit s'élancer vers elle, en brisant le marbre sur son passage, légèrement impuissante...

Elle tendit son épée, mais ne l'ayant plus, commença à paniqué, par réflexe elle sortit l'épée qu'elle venait de trouvait. Soudain, se fut le chaos, l'anarchie, la destruction à l'état pure, le vide aussi. Dans un souffle, une faille menant vers le Warp aspira tout ce qui ce trouvait devant la pointe de l'épée, qui brillait translucide de tout sa puissante, elle vit aussi les runes graves dessus. L'épée était ce que recherche les spaces marines sur cette planète, se que voulait aussi les démons. Les runes le lui disaient, elles disaient aussi que l'armée était d'origine humaine, c'était des humains qui l'avaient fabriqué, elle n'était pas une arme démoniaque. Pourtant, l'arme lui pesé de plus en plus dans son bras, elle rechercha rapidement son fourreau et l'y remit. Le Karanak avait disparue, une bonne partie de la salle aussi, elle vit son épée énergétique, prés d'elle, se baissa et la saisit. En se relevant, elle vit deux démons montés, la chargé. Bien décidé à ne pas laissé cette relique dans les mains des démons, elle saisit son arme énergétique et inspirait d'une grâce divine, s'élança d'un bond sur l'un des démons, elle le décapita sans aucun problème, puis se retournant, fit face au deuxième, qui s'était retournée et la chargé de nouveau. Elle esquiva cette fois si, in-extrémis et laissant sa lame tranchait la monture démoniaque par sa propre vitesse. Puis une fois celle-ci à terre, elle acheva le démon coincée sous elle. Puis se dirigea d'un pas décidé vers la sortie, finit par arrivait à l'aire libre, le hall, la façade et les deux rangées de portes monumentale était détruite complétement la laissant à découvert face à un ost de démon. Elle les vit tous tournée la tête vers elle, ils semblaient assez surprit de la voir, vivante ? Mais ne laissant pas ses démons prendre une décision, une escouade de space marines chaotique survivante tira de ses bolters sur elle. Lenneä sortit sa nouvelle arme, qui se nommée Enfant des Fée. Le nom était gravé sur la garde en forme de dragon. Les tires furent aspirait dans le wraps, puis dirigeant la pointe de l'épée vers les portails, elle déchaina sa puissance, ravageant l'ost démoniaque. Mais elle ne toucha pas les portails, ils étaient encore hors de portée. Elle marcha donc dans leur direction, quand soudain, l'énergie des portails du wraps s'éteignent, la puissance de l'épée disparu, elle aussi. Lenneä vit le prince démon se dirigeait vers elle, il lui cria :

"Moi, le prince démon Marisum, va te faire regrettée d'avoir utilisé le wrap contre les fidèles de mon maître. Khrome veux cette lame ! Mortelle donne la moi et peut-être que je te vendrais à Slanesh."

Lenneä sourit et répondit au démon :

"Vient si tu ose affronté une fille de l'Empereur. Cette arme est humaine et elle restera entre des mains humaines ! J'ai dit !"

Et le prince-démon animée de tout la rage et la colère de son maître, chargea Lenneä. Qui para ses coups avec ses deux lames, l'épée énergétique et l'Enfant des fée. Le combat était inégal, mais Lenneä résista à la force du prince-démon. Marisum perdait de plus en plus son esprit, car sa rage broyait son âme, pourquoi réfléchir quand on sert le dieu-démon du sang et des carnages ? Lenneä, elle analysé tout les gestes de son adversaire et jouant avec lui, se rapprochait de plus en plus des portails humains, elle voyait qu'il était tous endormit par des démons, l’énergie du wrap était encore là, mais les démons absorbé cette énergie pour coupé court aux passages vers le wrap. L'avantage était que aucun renfort ne viendrait aidé le prince-démon tant que Lenneä avait cette épée. Mais pour l'instant il semblerait que le prince démon n'ai pas besoin de renfort, car Lenneä savait qu'elle n'en avait plus pour longtemps bien que sa courte siesté lui avait redonné des forces, elle ne pouvait lutté longtemps face à la force du démon et au poids de ses armes. Soudain, elle vit le cadavre de sa chanoinesse, elle regarda son pistolet Inferno qu'elle tenait encore dans ses mains. Puis les démons aspirant fermant les portails. Elle manœuvra le Prince-démon qui était rentrée dans une rage folle. Et quand, elle eu assez de marche de manœuvre pour saisir l'arme et tirait sur un des démons maintenant un portail fermée, elle saisit cette chance. Le prince démon la chargea, elle se baissa, elle saisit l'arme, se releva, le démon s’approchait, elle tira, le démon la percuta, le portail, s'ouvrit dans une explosion d'énergie chaotique, l'Enfant des fées reprit vie, le démon percuta la lame et fut aspirait dans le wrap. Il lança une dernière malédiction :

"Maudis soit tu, fille de l'Empereur ! Puisse ton corps se faire déchiré par tes bien-aimées humains !"

Puis se fut la fin... Lenneä avec ses dernières force rejoint le site de débarquement, là elle retrouva des sœurs de bataille retranchée derrière des ruines, se demandant pourquoi les démons ne les avaient pas encore attaquée. Lenneä tout en embarquant, car elles avaient apprit qu'une flotte de chevalier gris était en approche et Lenneä leur avait expliqué que les démons n'attaqueraient plus. Lenneä et les survivantes découlèrent à temps pour voir des démons s’élançait à leur poursuite, Lenneä n'avait pas prit le temps de détruire tout les portails et l'Exterminatus commencée.

Lenneä passa les longs mois suivant à répondre à ses supérieurs, étrangement peut de temps, car elle vit aussi à sa surprise des magos du clergé de Mars. Elle réussit à caché plus ou moins le pouvoir de l'épée des elfes qui passa pour ce qu'elle était actuellement, une simple épée indestructible, gravé de rune incompréhensible, on la lui laissa les Magos n'avaient peu d’intérêt pour une relique si rustique, en apparence. Mais à sa surprise, on la nomma chanoinesse, avec comme mission de reconstruire le couvant secondaire du  Segmentum Tempestus, secteur Cariso. Secteur qui était devenue désert depuis que ses deux planète principale était devenue des mondes mort. Pourtant leur position était toujours autant stratégique, Lenneä devrait donc installait un couvant non plus dans le système de Crasio lui même, mais dans un système du secteur proche. Un vaisseau de l'inquisition lui serait disponible pour cette mission.

Chapitre III : Aiedanïfr.


Lenneä parcourue rapidement la liste des planètes disponible pour accueillir son couvant. Il y avait 2 Agri-Monde, mais leur population et leur Urbanisation sera insuffisante pour accueillir un couvant d'un ordre combattant; 6 Monde Civilisés, mais Lenneä d'après plusieurs rapport, mettait en doute leur foi et une planète ayant l'honneur d'accueillir des membres de l'Adeptus Sororitas devait avoir une foi inébranlable en l'Empereur; 1 Monde féodal Lenneä sourit en lisant se rapport, aucun moyen technologique plus avancée que l'imprimerie sur ce monde, ridicule ; un Monde Forge là c'était plutôt l'inverse et surtout la présence importante de Technoprétre pas vraiment compatible avec des sœurs de bataille ; et un Monde Hostile. Aucun monde Ruche ni de monde chapelle, donc que de petite planète sans autre importance que leur position stratégique dans l'empire. Lenneä regarda le Monde Hostile, l'endroit lui semblait paisible et au moins sûr.

Le monde se nommée Istola VI, c'était une lune d'une géante gazeuse 75 % plus petite que Terra, possédant un seul océan, et une jungle du pôle nord au pôle sud, juste entre coupé d'un dessert aux tropiques.  Lenneä emmena sa Mission là bas, une centaine de sœur et prélèvent sur les stock de la garde et de l'Adeptus Astartes pour construire rapidement une base en bordure de désert, dans l'hémisphère Nord. Une fois le couvant installait, Lenneä commença son job de chanoinesse, elle n'avait pas encore de supérieur, la simple mission qu'elle commandait devait devenir une commanderie au minimum. Elle reçut des missions, aucune ne demanda qu'elle parte avec ses troupes entièrement. C'était juste des missions d’enquête et de garde du corps pour des inquisiteurs. Mais elle reçut plusieurs demande de réquisition pour allez sur des mondes interdis récupéré des reliques, elle avait comprit qu'elle devait s'en occupé elle-même.

C'est pendant une de ses missions, qu'elle découvrit un grand vaisseau monde détruit, il était vide de ses habitants mais possédé encore quelque moteur en état de marche. Cette trouvaille trouva au yeux de l'Adeptus Mechanicus, une valeur inestimable, après un rapide inventaire des artefacts que le vaisseau monde contenait, les techno-prétres ont décidés de le remettre en état, où plutôt de s'en servir comme base pour construire un vaisseau de l'impérium, les artefacts Eldar qu'il contenait était plus la plus part, détruit, où bien était déjà connue du Mechanicum. Les travaux fut rapidement mit en route, pendant se temps là, Lenneä récupéré d'autre reliques, certaine allait directement au Magos de mars puis au trône de l'Empereur. Devant ses succès et le réussite devant la construction d'un nouveau vaisseau de taille assez importante pour accueillir un chapitre de space marine. Elle reçut une promotion au poste de chanoinesse Commandeur quand le vaisseau fut enfin prés à prendre son envole. Lenneä avait 28 ans...

Par une décision de la Grande Abbesse de l'Adeptus Sororitas et des autres haut seigneurs de Terra, le couvant secondaire de l'Ordre de la rose sacrée, du secteur de Cariso, prendra ses quartiers dans le vaisseau "Aiedanïfr", le couvant prendra le nom de se vaisseau, un régiment de la garde assura aussi la sécurité à bord de se vaisseau, entre les membres de la flotte impériale, les technoprétres et les sœurs de bataille. Le vaisseau sera donc sous l'autorité de la garde impériale et de la flotte impériale. Les sœurs de bataille ne posséderons que les bâtiments appartenant au couvent. Lenneä respecta cette décision et commença un long travail, car sous des missions diverse et variée, son couvent pris de l'importance, mais aussi elle-même réussissant le sauvetage de nombre de relique, en dernier date un stock de cellules à faisceau cristallin d'une pureté  remarquable alors qu'il allait tombé entre les mains des Tau. Mais aussi le sauvetage des civils d'un monde envahit progressivement par des Necrons avides de ses ressources.

Sa prochaine promotion en fait aucun doute, elle est imminente,  mais l'Inquisition ne reprendrait pas un droit de regard sur ces activités dirigeait essentiellement par l'Adeptus Mechanicum ?


(Note : Bon, tout est dit sur cette femme, moi le Maître de l'Administratum, ignore pourtant qui elle est, alors que le Fabricator General semble tout connaitre sur elle, mais je n'est pas dit mon dernier mots et au Nom de L’Empereur, je tirais tout cette affaire au claire, le Légat de l’Inquisition semble du même avis que moi.)


Dernière édition par Lenneä Aiedanïfr le 25.07.13 23:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boss Nass
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 960
Age : 27
Date d'inscription : 24/04/2006

Feuille de personnage
Nom: Boss Nass
Niveau: 41
Expérience:
88560/90300  (88560/90300)

MessageSujet: Re: Lenneä, chanoinesse ambitieuse...   22.07.13 19:12

Salut et bienvenue ! C'est un récit palpitant que tu nous sers ici. C'est juste dommage qu'il croule sous les fautes de français. J'ai commencé à corriger mais la tâche est assez grande, j'ai dû m'arrêter à la moitié. En tout cas le fond garde sa qualité.
Continue comme ça dans le Jeu de Rôle ! grr

_________________


" WAAAAAAAAAAAAAGH !!! "

Jours sans Exterminatus: 4231
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-40k-jdr-space.darkbb.com
Frenchtouch03
Recrue
Recrue
avatar

Nombre de messages : 1102
Age : 20
Date d'inscription : 27/09/2012

Feuille de personnage
Nom: Krorgark
Niveau: 8
Expérience:
2860/3600  (2860/3600)

MessageSujet: Re: Lenneä, chanoinesse ambitieuse...   22.07.13 19:37

Mais quelle tête en l'air ! J'ai oublié de souhaiter la bienvenue publiquement ! Je suis impardonnable... Eh bien bienvenue, Lenneä, je me présente : Frenchtouch03, alias Krorgark dans le Jeu de Rôle. Mais ne t'inquiète (Ou te réjouit, au cas où tu serais d'humeur bagarreuse.) pas, il n'y a pas que des Peaux-Vertes ici, loin de là ! Tu auras de quoi discuter tout comme de quoi faire...

En fait, ne t'offusque pas, mais je n'utilie jamais d'Emoticônes (Et un extrême minimum de mot en anglais.). C'est ma marque de fabrique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baalakai
Soldat
Soldat
avatar

Nombre de messages : 4917
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2009

Feuille de personnage
Nom: Baalakai
Niveau: 11
Expérience:
7285/7800  (7285/7800)

MessageSujet: Re: Lenneä, chanoinesse ambitieuse...   22.07.13 20:00

Wow je l'ai fini !!! et beh, c'est prometteur tout ça ! comme a dit Maitre BN, des fautes (personnes n'est parfait sinon ce serait ennuyeux) quelques incompréhensions (ce qui est normal aussi, l'univers de wh40K est vaste) .

J'ai hâte d'écrire à tes côtés .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwalhir.skyblog.com
Lenneä Aiedanïfr
Âme errante
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Date d'inscription : 16/07/2013

Feuille de personnage
Nom:
Niveau: 0
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lenneä, chanoinesse ambitieuse...   22.07.13 23:41

Alors pour les fautes, je pensais m'avoir relut, mais c'est peut-être pas le cas... je sais plus, en tout cas, un petit passage chez Bon Patron ne ferra pas de mal.

Pour les incompréhensions, je suis ouverts à toutes vos questions...

Et merci, c'est vrais que autant orks ça me surprends, surtout que je m'y connais pas trop en orks de Warhammer 40K.

Mais je serais contente d'écrire à vos côtés. (surtout du space marines, vu que l'orks sa tape plus que sa parle et bon un poste, sans dialogue c'est un peu bourrin.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baalakai
Soldat
Soldat
avatar

Nombre de messages : 4917
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2009

Feuille de personnage
Nom: Baalakai
Niveau: 11
Expérience:
7285/7800  (7285/7800)

MessageSujet: Re: Lenneä, chanoinesse ambitieuse...   23.07.13 14:53

Lenneä Aiedanïfr a écrit:
Pour les incompréhensions, je suis ouverts à toutes vos questions...

Mais je serais contente d'écrire à vos côtés. (surtout du space marines, vu que l'orks sa tape plus que sa parle et bon un poste, sans dialogue c'est un peu bourrin.)


Pour les questions que je me pose, je vais lire à nouveau, pour me rafraichir la mémoire ! (comme on dit en rp, ceci est un gros pavé!)

Ce demi ork avec un espèce de sourire hagard, il est très bavard quand il frappe pas sur quelque chose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwalhir.skyblog.com
Frenchtouch03
Recrue
Recrue
avatar

Nombre de messages : 1102
Age : 20
Date d'inscription : 27/09/2012

Feuille de personnage
Nom: Krorgark
Niveau: 8
Expérience:
2860/3600  (2860/3600)

MessageSujet: Re: Lenneä, chanoinesse ambitieuse...   23.07.13 20:16

Tout d'abord, je tiens à le préciser : je ne suis pas un demi-orque ; les Orks de Warhammer 40,000 et autre n'ont pas de parties génitales, ils se reproduisent par spores (Il y a une petite explication dans mon Historique, si tu veux.). On peut dire que je suis cent pour cent pur spore. Bref, je suis aussi Sauvaj' : je suis un Ork jeune, qui refuse de voir son avenir dans la technologie, mais dans un bon vieux Kikoup' et un Cyber-Goret bien violent !

Ensuite, il est vrai que je vois les Orks dans leur version Rogue Trader (Tout comme ce bon vieux Phil Kelly, auteur du dernier Codex Ork.), et surtout comme dans "WAAARGH ! The ORks !", supplément de plus de cent pages contenant uniquement de l'historique sur les Orks. On suit même la journée d'un Gretchin vendeur de champignons !

Alors certes, le jeu évolue et certains côtés des Orks ont été revues : par exemple, l'histoire des Gross' Têt', inventeurs des Orks, et je suit ces évolutions presque à cent pour cent (Il faut toujours garder un peu de réserve.).

Néanmoins, je n'en oublie pas moins la base de l'historique des Orks. Ce sont des barbares rigolards et un peu bon enfant (Comme disait Phil Kelly dans le White Dwarf présentant le Codex Ork : "Il faut toujours garder en tête cette touche d'humour noir" !), qui ne recule jamais devant une bonne bagarre ! Après, il y a les Bizarboyz, les grosse brute, les bétas (Même pour des ORks.), les meneurs, et enfin un mélange de tout ça à la fois... Ce qui nous ramène à Krorgark, mon personnage du Jeu de Rôle.
Je crois que je suis l'archétype de ce genre d'Ork !

Et puis... Il est très bien mon sourire ! Non ?

EDIT : Ca y est, j'ai fini de lire ton historique Lenneä ! Très intéressant... Je suis pressé de voir comment tu vas te débrouiller sur Kronus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lenneä, chanoinesse ambitieuse...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lenneä, chanoinesse ambitieuse...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'or de Toulouse
» Listes des forces disponibles
» mes bien cher soeurs
» [Refusée] Intoxication, une guilde ambitieuse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
W.40K JDR :: Général :: Présentation-
Sauter vers: